JavaScript Function doc.Support LQDN banner

Le coût des bombardements contre la Libye est très relatif selon que l’on compte la valeur à l’achat des munitions ou que l’on considère qu’ils permettent de déstocker des munitions vieillies. Mais au-delà de ce problème économique, les bombardements fournissent une occasion rêvée pour tester l’arsenal actuel en situation réelle. C’est mieux que sur un champ de tir et ce n’est pas plus dangereux puisque les Libyens n’ont pas la capacité de se défendre. Manlio Dinucci présente cette foire aux armements.

Tags : ,